Destination : 45
Marathon de mots


Du 26 au 29 mai 2005 aura lieu à Toulouse le Marathon des mots*.
L’initiative paraît fort intéressante et louable, seule l’appellation
« marathon » me laisse songeur. Il est simplement indiqué (et encore
en cherchant) que des lectures ou spectacles devront durer 42 minutes
et 19 secondes (en référence à la distance marathon de 42km 195m).

Nous aussi, pratiquons le Marathon de mots, enfin à notre manière !

Epreuves proposées :

1°) Le sprint : écrire un texte de 42 mots.

2°) Le 1 000 mètres : écrire un texte de 42 lignes.

3°) Le demi-fond : écrire un texte en 42 minutes et 19 secondes.

4°) La course d’obstacles : un acrostiche avec « marathon des mots de Toulouse »

5°) Le « logo-marathon » : écrire un texte avec le maximum des 42 mots suivants tirés au sort**. (Epreuve reine pour les masochistes).

prosateur soumissionnaire marouflage
Crimée barbe grille
crédule bureaucrate émondeur
tribunal touriste croque-mitaine
chant intervertir séduire
monseigneur billon bluff
dallage anémie strobile
cerceau râteler huée
aimée bouteille cartouchière
société prologue lumière
guilledou révérence sépia
ton parenté rendre
arroser emmener court
van assuré tête-à-tête



Avant de vous lancer dans l’une ou l’autre des épreuves, (sauf pour la 5ème), essayez de lister quels sont pour vous les plus beaux mots, ceux qui mériteraient un véritable effort sportif, ceux vers qui va toute votre joie. S’il ne devait en rester qu’un, gardez le en titre, en thème central de votre texte et tentez de placer dans votre course quelques uns des autres…
Je sais, tout cela n’est pas très facile, mais ce n’est pas sans effort que l’on devient « marathonien(ne) » !
Merci de préciser au début de votre texte, quelle épreuve vous avez choisie.

* http://www.lemarathondesmots.com/
** Larousse de poche, édition 1954

lire les textes de la destination