Destination : ,


Retour de voyage



"Viens tu verras, tu ne seras pas déçu, m'a-t-il dit; elle revient de
voyage, plusieurs mois en vadrouille à l'étranger, elle arrive avec
le repas dans ses bagages. "
Loufoque, impensable. Emporté par ma curiosité, j'accompagnais ce
soir-là mon ami, à la rencontre d'une folle.

J'imaginais le genre : routarde ex-soixante-huitarde, le cheveux gris
terne, la peau tannée riche en pigment, les rides bien creusées, les
yeux délavés, la voix rocailleuse, l'allure lourde, masculine, le dos
voûté par le poids du sac et des années. Pas de quoi faire un papier.
Quand je pense que je suis venu pour interviewer les starlettes de la
Croisette.

La maison était pleine, bruyante joyeuse. J'ai cherché au milieu de
ces êtres jeunes et moins jeunes, l'image forgée dans ma tête. Mon
regard a accroché une femme parée de bijoux sortis du souk de Sana'a,
le buste drapé dans une étole tissée sur les métiers de Kombolcha.
Pas du luxe mais de la fantaisie, une certaine aisance, une présence
amicale. L'animation de ses traits, la flamme qui brille dans ses
yeux, l'énergie qu'elle met à passer de l'un à l'autre pour
distribuer les saveurs exotiques.

La femme qui est devant moi n'a plus vingt ans depuis longtemps.
Son rire a l'éclat du cristal.
Son sourire est celui d'un enfant.

Si vous lui demandez le secret de sa forme, elle vous répondra
"J'aime tellement la vie, j'ai tant de choses à découvrir, tant
d'hommes et de femmes à rencontrer"


mireille

mireille