Destination : ,


Monologue

Ils sont vraiment en retard , je ne peux plus attendre plus longtemps



mon temps est or !

Se n ‘est pas de leurs habitudes ,ils sont tellement ponctuels !

Non il doit certainement se passer quelque chose…

Ou peut être que c’est moi qui ne respecte plus mes rendez vous ?

Non je ne pense pas ? Ah ! suis-je en avance ?

je n’arrive pas à trouver de réponse mais que m’arrive t’il ?



bon , je me tais un moment pour reprendre mes esprits …

oui je commence petit à petit à me rappeler de moi…



il fait noir et si sombre oh mon Dieu !

j’ai tellement froid pourquoi suis-je dans cet endroit ? alors que

j’étais exposée comme une poupée en porcelaine … tout le monde venait me

voir ,m’écouter, m’applaudir, m’enrichir, je suis née au milieu de la foule

et je me retrouve ici dans le Néant absolu , dans ce vide infini, il n’y a

personne pour me tendre la main , je souffre de ce froid qui détruit ma

santé jour après jour ,je suis jeune pourtant des rides apparaissent déjà

sur toute ma peau , je suis oubliée par mes amis qui m’aimaient tant jadis,

ils sont peut être partis loin , très loin de moi , mais je suis certaine

que je vis quelque part en eux , ils reviendront me délivrer me dépoussiérer

me remettre sur pied, j’attends ce jour ,j’espère toujours toute seule en

revoyant cette foule émerveillée , sensible à mes douleurs et à mes

bonheurs puisque c’est elle qui m’inspirait, c’est elle qui faisait naître

ses sentiments que nous partagions avec passion …Mais alors comment après

tout ces plaisirs vécus ensemble je me retrouve dans ce lieu impénétrable

par ma foule , un lieu insonore puisque il n’y a pas d’écho à mes cris ?

Mais alors ou suis –je d’abord ? j’ai peur de mourir seule , oui j’ai peur

car ma santé se détériore seconde après seconde , je perds même le fil de

mes idées oh mon Dieu je deviens amnésique ,j’ai des trous de mémoires,

souvent j’ai des parties importante de ma vie qui s’effacent lentement pour

disparaître à tout jamais …

Une lueur vient d’apparaître dans ma loge , une clarté qui semble

m’indiquer ou je suis enfin ! j’habite depuis des années dans un tiroir et

je m’appelle une pièce théâtrale…

Rappelez vous que je suis en vous et venez me sauver des oubliettes car je

n’aimerais finir dans la main de Monsieur poubelle !





je vous offre cette fleur pour vous remercier d'avoir lu mon texte



Amelaïd