Soleillant Frédérique alias Frédotte

Je vous propose un portrait chinois me permettant de me démasquer tout en me masquant.





Si j’étais une saison je serais la fin du printemps pour sa chaleur douce et ses

parfums naissants

Si j’étais un animal je serais d’abord le chien ; c’est un compagnon dont la fidélité

est indéfectible, ensuite le tigre pour la fascination qu’exerce cet animal sauvage et aussi mon signe astral chinois.

Si j’étais une couleur je serais le mauve mélange de rouge et de bleu

Si j’étais un roman je serais Au bonheur des dames de Zola pour l’écriture est merveilleuse et pour le caractère de Denise.

Si j’étais un climat je serais assez tempéré mais laissant la place à quelque tempête.

Si j’étais une musique je serai le deuxième mouvement du 23ème concerto de Mozart

Si j’étais une fleur je serais l’héliotrope pour ses effluves odorantes enivrent tout l’été et toujours Zola

Et si j’étais un vêtement je serais un string pour cacher l’essentiel et satisfaire une petite coquinerie.

Textes écrits par Frédotte :

< Je hais les girafes (dest.129) >
< les pannes (dest.130) >
< Catastrophe en Champagne (dest.132) >
< errare humamum : les gants (dest.133) >
< avis auxs messieurs (dest.133) >
< Trésor (dest.134) >
< chasser le trésor (dest.134) >
< vertige : la voix d son maître (dest.135) >
< llangage abîmé (dest.135) >
< errare humamum (dest.135) >
< Conseil à un futur professeur des écoles (dest.136) >
< conseils à tous ceux qui n'ont rien à faire (dest.136) >
< Le loup malheureux (dest.137) >
< les errances de Pipioli (dest.138) >
< Recette pour fabriquer un sportif (dest.138) >
< les errances de Pipioli (dest.139) >
< soleil (dest.141) >
< Petit oubli (dest.142) >
< Paroles de Nounours (dest.143) >
< L'inspiration (dest.143) >
< Complainte de l'éponge (dest.143) >
< Vol à la bijouterie (dest.145) >
< Journal de celle qui se prenait pour un écrivain…. (dest.147) >
< l'amour de Pépita (dest.150) >