Destination : 105 , Défis "flash"


Défi « flash »

Je vous vois venir, d'une destination à l'autre c'est le grand écart ! Mais c'est un peu l'intérêt de cet atelier, aller Ailleurs, et quant à y aller, autant que ce soit imprévisible et déroutant. Nous y voilà donc, enfin vous y voilà.
Qu'est-ce que j'appelle « défi flash »? Dans un monde où tout va à mille à l'heure, où tout est court, rapide, comprimé... cette destination en sera une illustration.
Ecrire un texte long, c'est long, lire un texte long est aussi long. (J'ai un Master en Lapaliçades) Alors que lire un texte court c'est court. Oui, mais écrire un texte court n'est ni chose facile, ni chose rapide, encore moins chose inintéressante.
Mes défis flash seront donc des exercices courts mais concentrés, où la qualité, l'originalité brilleront pour faire oublier leur brièveté.
1)L' Haïku, est-il nécessaire de le présenter ? Je sais qu'il y parmi nous des amateurs si ce n'est des spécialistes qui se feront un plaisir d'apporter des précisions (point trop tout de même). La base technique : un poème de trois vers ayant respectivement 5 pieds, 7 pieds, 5 pieds. (On ne peut faire plus concis, pour plus d'infos, entre autres sites : http://fr.wikipedia.org/wiki/Haiku />
2) « L'Hemingway » La petite histoire veut que le grand homme sus-nommé ait été mis au défi d'écrire une fiction en six mots, ce qu'il fit en écrivant « For sale: baby shoes, never worn » ( A vendre: chaussures de bébé, jamais portées ). Je suis un peu dubitatif quant à la qualité de ladite fiction, mais en six mots... Remarquez que la traduction est en sept mots. Comme Dieu fit le monde en sept jours (il ne devait donc pas être anglophone) je vous autoriserais à accomplir ce petit miracle qu'est l'Hemingway en sept mots. Plus d'infos sur :
http://www.lilela.net/tagegories/hemingway/

3)Le marathon de mots. Exercice initialement inspiré du marathon des mots de Toulouse, cet exercice des plus simples consiste à écrire un texte de 42 mots exactement. Il existe une variante plus longue (42 phrases/vers) mais nous l'écarterons car notre défi est d'être bref. Tout sur le vrai marathon de mots, destination 45, inventé par votre serviteur: http://www.ailleurs-atelier.com/affichedestination.php?numero=45 /> Le marathon des mots de Toulouse qui démarre ces jours-ci :
http://www.lemarathondesmots.com/ />
4)Le « Fénéon ». Félix Fénéon, critique d'art visionnaire, à cheval entre le XIXème et le XX ème siècle rédigea des nouvelles en 3 lignes pour le journal « le matin ». (Nouvelles est à prendre ici au sens infos) Cela donne par exemple:
« Madame Fournier, M. Voisin, M. Septeuil se sont pendus : neurasthénie, cancer, chômage.» ou encore :
« Le feu, 126, boulevard Voltaire. Un caporal fut blessé. Deux lieutenants reçurent sur la tête, l’un une poutre, l’autre un pompier. »
Vous le voyez, il s'agit ici de trois lignes de journal de l'époque avec des contraintes typographiques particulières. Nous choisirons la contrainte de trois vers ou trois phrases. Des précisions :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Félix_Fénéon

5)Le « Pépin ». C'est un prix de S-F (sciences fiction, organisé je crois par le magazine « galaxies » qui reparaitrait par ailleurs ) qui propose chaque année d'élire la meilleure fiction (S-F) en moins de 300 signes espaces compris*. A vous d'essayer ! Ah oui, Pépin, car Pépin le bref ! Des infos sur : http://prix-pepin.monsite.orange.fr/

6)Le « VDM ». J'ai hésité un peu pour ce dernier, mais si Ailleurs n'est pas le lieu où l'on peut tenter des choses, alors... « VDM » signifie Vie de Merde, en référence à un site de « jeunes » (mais pas seulement) où les participants déposent de manière très brève leur mésaventure (VDM). Ce n'est pas de la création littéraire mais du vécu presque à 100 % d'une génération qui en a déjà plein le c... mais qui en rit et le raconte aux autres.
Je vous propose d'écrire une anecdote VDM de votre cru, avec le moins de mots possible (50 mots maximum ). Elle peut être véridique ou non (je trouve que ça se voit quand c'est faux) et surtout il est interdit de tricher en copiant des VDM du site de référence : http://www.viedemerde.fr/

Pour corser le tout on placera cette destination sous le thème de « l'attente », c'est à dire que l'on devra le retrouver d'une manière ou d'une autre dans chaque texte.
Voilà, pour les plus besogneux il sera possible de réaliser tous ces défis, pour les autres, l'essentiel est de participer. On titrera par exemple D 105 Pépin « La nuit du tigre » ou encore D 105 VDM « Ma mère en short »...
L'idéal sera d'envoyer un mail qui contiendra tous ses exercices.
Je sais que ce n'est pas gentil, mais je connais dans mon entourage de forts sympathiques Haïkuistes que j'ai au départ trop complimenté sur leur art élevé au rang de religion et qui aujourd'hui m'abreuvent abondamment de leur poésie. Ayez pitié pour les sympathisants mais non pratiquants et puissiez-vous concentrer l'essence de votre art en un seul mail...
Pas question donc d'envoyer à la liste une ribambelle de participations vite faites mal faites au petit bonheur de divers tâtonnements.

Mille amitiés,
JFP

lire les textes de la destination